Métamérisme

Le métamérisme est le phénomène optique qui fait que deux objets peuvent présenter le même aspect chromatique sous un illuminant donné, mais renvoyer des couleurs distinctes sous un autre éclairage.
Deux pigments de couleurs distincts sont dits métamères lorsque les compositions spectrales qu’ils renvoient sont perçues à l’identique par l’oeil humain sous un éclairage donné, mais différemment sous une autre source lumineuse. À l’inverse, deux pigments sont appelés isomères si leurs couleurs sont perçues à l’identique par l’oeil humain quel que soit l’éclairage.

Ce phénomène est important à plus d’un titre dans l’industrie graphique. Il explique par exemple les difficultés particulières que l’on rencontre lorsque l’on veut calibrer et caractériser les scanners. En effet, il se peut que les couleurs de deux ektas apparaissent identiques sur la table lumineuse, mais soient perçues comme très différentes une fois scannées. Cela est dû au fait que les composants chimiques des ektas sont différents ou que l’illuminant utilisé par le scanner est lui aussi un tant soit peu différent de celui de la table lumineuse.
Le métamérisme explique aussi le fait qu’un tirage imprimé peut être conforme chromatiquement parlant à une épreuve lorsqu’il est observé sous un illuminant standard, mais présente des différences de couleurs notables vu sous une autre source de lumière.
Pour assurer une cohérence chromatique à leur production, les acteurs de la chaîne graphique, du concepteur à l’imprimeur, doivent toujours travailler sous un éclairage normalisé (à 5000 K). Mais il ne faut pas oublier qu’au final le produit imprimé sera considéré sous des lumières diverses (au soleil, sous des néons, sous des ampoules à incandescence, etc.).

schema explicatif du metamerisme